Accueil

Douar Ecologique Social et Solidaire (DESS)

Samedi 1 Mars 2008 - 11:43:56


Notre projet intitule Douar Ecologique Social et Solidaire (DESS)

 

Je vous conduit ici a vous pencher un peu sur notre humble contribution a ce qui s'appelle aujourd'hui le" tourisme alternatif " tourisme solidaire, tourisme équitable, tourisme responsable, tourisme populaire, écotourisme, tourisme rural ou même tourisme humanitaire.
Comme vous le savez le tourisme de masse pratique il y a des décennies n'a apporter que poussière et quelque sous hormis ces dégâts sociaux.

Le tourisme solidaire régit par une charte d'étique mettant l'homme au centre de ces intérêts, sa culture , son environnement. son avenir.
base sur des valeurs, respectueuses de la personne humaine, de solidarité et de recherche de l’intérêt collectif avant celui du profit permettant ainsi la mise en valeur de la richesse de la faune et de la flore de l’arrière pays et partant garantir des revenus viables aux population vulnérables de la région.

Notre projet intitule Douar Ecologique Social et Solidaire (DESS) est une contribution au développement du tourisme solidaire dans la Vallée d’Ammelene zone aux multiples potentialités en matière de biodiversités, situe aux pieds de Jebel LKEST Site d’intérêt biologique et écologique.

Plus spécifiquement notre projet vise à intégrer pleinement les jeunes des douars
Anbdour et Imin’tizeght dans la dynamique du développement durable de leur commune afin qu’il deviennent des acteurs a part entière et les bénéficiaires finaux des retombées économiques leurs activités, pour cela le DESS entend soutenir ces jeunes qui agissent solidairement pour entreprendre plus socialement et renforcer les liens et réseaux déjà existants ( Coopérative Féminine Arganier ,Sections Jeunes , et Jeunes filles ) par le biais d’une formation professionnelle et fonctionnelle et par la mise en place d’infrastructures adéquates pour la promotion du commerce équitable et du tourisme solidaire dans le cadre de la protection de l’environnement et de la sauvegarde du patrimoine culturel et architectural.
Nous vous invitons a prendre connaissance de ce genre de tourisme qui prend de plus en plus de place dans le monde examiner notre offre comme le font d'autres a fin de faire face et couper court a ce qui est devenu tache d'huile.
D'ailleurs sur la boite a idées une idée d'expérience de tourisme solidaire est en train de voir le jour.
Rejoignez nous quelle ne tombe pas a l'eau.

                                                                 Par: My Elmostapha Noukraoui

                                                                  Secrétaire Géneral d'AIDECO

Douar IMI N'TIZGHTE

Samedi 1 Mars 2008 - 11:12:1


Douar IMI N'TIZGHTE

LE VILLAGE QUI BOUGE

 

Le douar Imi n'tizghte se trouve dans la vallée d'AMMELNE a 10 km de Tafraoute sur la route nationale 105 qui se dirige vers La ville d'Agadir, il se distingue par une vue panoramique splendide comme un tableau d'artiste a l'amant de jbel lkst, a première vue de l'extérieure en passant sur la route nationale il donne l'allure d'un village de monde rurale, montagnard et très calme, pas d'activités considérable, mais une fois que tu entre a l'intérieure de village par une route godronnée tu découvrira un monde chaleureux, dynamique, plain d'activités: les femmes qui n'ont pas de temps a perdre car en plus de leurs travails dans leurs maisons et dans les champs elles s'organisent dans la coopérative féminine agricole Elbaraka spécialisée dans la production de l'huile d'Argane et d'Amlou, de l'autre coté  au milieu des arbres d'oliviers se trouve le centre social M'souda bent Mbark de l'association AIDECO; c'est un centre polyvalent ou on trouve une salle d'alphabétisation des femmes, une classe des cours d'informatique, de français, des cours de modélismes, de hautes coutures et d'arts plastiques  pour les jeunes filles, sans oublier la passion des jeunes pour le tourisme solidaire et écotourisme.

 

 

                                                          Par Brahim SETTAR

   Président d"AIDECO

 

 

 

 

 

tourisme durable et solidaire au Maroc

Samedi 1 Mars 2008 - 10:58:15


Pour le développement d’un tourisme durable et solidaire au Maroc

 

 

CADRE CONCEPTUEL : 

Au préalable, on doit se mettre d’accord sur certains concepts qui seront utilisés le long de cet article. La clarification sera apportée particulièrement sur les différentes catégories de l’activité de tourisme et de voyage.

A ce niveau nous préconisons de faire la distinction entre :

1. Le tourisme de masse, qui veut dire l’industrie du tourisme telle qu’elle est pratiquée à grande échelle au niveau mondial, une industrie qui ne répond pas aux critères de durabilité du fait que ces impacts négatifs sont perçus dans les territoires où elle se pratique, tant au niveau du milieu naturel qu’en terme social et culturel. En plus du fait que son impact économique sur les territoires d’accueil reste généralement très limité.

2. Le tourisme durable, peu de gens s’entendent sur sa signification, à cause des nombreuses formes que prennent les activités qu’il englobe, c’est un concept large qui regroupe notamment tous les autres concepts à savoir, l’écotourisme, le tourisme doux, le tourisme interactif, le tourisme culturel, le tourisme équitable, le tourisme alternatif, le tourisme intégré, le tourisme social, ...... C’est une activité de tourisme et de voyage qui répond aux critères de durabilité tels qu’ils sont définis par les organismes des nations unies et le sommet de la terre. De façon générale, le tourisme durable est caractérisé par ce qui suit :

· Il comporte une part d’éducation et d’interprétation.

· Il est généralement organisé, pour des groupes restreints

· Il s’accompagne de retombées positives sur l’environnement naturel et socioculturel.

· Il favorise la protection des zones naturelles en procurant des avantages économiques aux communautés d’accueil,

C’est une Activité qui engendre un triple bénéfice :

o Socio culturellement enrichissant

o Ecologiquement durable

o Economiquement viable

C’est une activité qui doit prendre en considération les quatre niveaux critiques suivants :

o la "capacité de charge physique", c’est-à-dire la limite absolue du nombre de touristes qu’une ressource peut supporter,

o la "capacité de charge écologique", c’est à dire le niveau d’affluence au-delà duquel des impacts écologiques inacceptables sont constatés,

o la "capacité de charge sociale", c’est à dire la limite au-delà de laquelle des changements inacceptables commenceront à affecter le mode de vie social des autochtones,

o la "capacité de charge sociotouristique", c’est à dire la limite au delà de laquelle la satisfaction du visiteur ne sera plus suffisante en raison d’une trop forte affluence.

3. Le tourisme solidaire, c’est une activité qui s’inscrit dans la même catégorie que le tourisme durable mais avec un plus, à savoir que l’activité de tourisme et de voyage est couplée avec un objectif essentiel qui est celui du développement du territoire d’accueil et l’amélioration des conditions de vie de la population locale.

4. Le tourisme durable et solidaire, qui exprime en fait une volonté de considérer cette activité de tourisme et de voyage comme un vecteur de développement durable dans les territoires où elles se déroulent.

La mise en évidence du volet solidarité est justifiée par le fait que l’objectif du voyage ce n’est pas seulement l’épanouissement individuel du voyageur ou du touriste et de façon unidimensionnelle, mais aussi pouvoir arriver à une satisfaction du coté de la population du territoire d’accueil. Cela signifié que c’est une activité qui doit faire appel à la population dans les phases de sa mise en œuvre. Sa planification et son développement doivent faire appel à une participation plus importante de la population locale à travers la promotion d’une politique de partenariat. Il est important à ce que les communautés locales, puissent :

o participer activement à toutes les phases de la mise en oeuvre du projet

o Pouvoir réellement les contrôler dans les limites de leur territoire traditionnel.

Ce sont deux Conditions obligatoires pour que ces projets d’activité de tourisme et de voyage puissent devenir effectivement un outil de lutte contre : la pauvreté, l’injustice, la discrimination et la destruction de l’environnement.

Durant la suite de cet article on aura tendance à utiliser plus le concept du « tourisme durable et solidaire » du fait qu’à notre point de vu c’est celui qui répond le mieux à notre approche du développement d’une façon globale.

CADRE GENERAL : 

Dans un contexte mondial où la nécessité de rapprocher les peuples et les cultures est plus que jamais évidente et où il est démontré que le touriste souhaite se tourner vers de nouvelles formes de tourisme plus interactives et plus authentiques, le développement d’un tourisme durable et solidaire en milieu rural offrant des découvertes innovantes avec une implication de la population locale, semble être réellement judicieux et pouvoir répondre à des enjeux réels de coopération économique et de développement local.

Aujourd’hui, 59 % des touristes qui visitent le Maroc circulent en zones rurales durant leur séjour, mais il ne s’agit là que de transitaires entre les grands centres urbains qui s’arrêtent pour, tout au plus, prendre une photo ou un verre de thé...

En plus, bien sûr, des 35.000 et 50.000 randonneurs dans les montagnes de l’Atlas, et des 70.000 à 80.000 qui choisissent les circuits du grand Sud, le reste des touristes étrangers ne dépense pas le moindre centime dans les campagnes, pour la simple raison que les circuits touristiques proposés ne laissent aucune place à une véritable consommation en milieu rural

le village d'imi n'tizghte

Jeudi 8 Fevrier 2007 - 11:57:37


ddddggggd

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le village IMI N’TIZGHTE
Située a 10 km de TAFRAOUT sur la route nationale 104 reliant tafraout -ait baha- agadir avec une vue panoramique splendide : des maisons en terre battu et de pierres et d’autres avec une peinture de couleur rose exceptionnel de la région formant une architecteur magnifique le long de l’aval de la montagne avec un oasis de verdure et une source d’eau coulante dans la vallée. Formant un tableau d’art de la nature incroyable.
Le climat :

Le climat est ensoleillé presque toute l’année ; chaud en été et tempéré frais en hiver

Bienvenue sur anbdour-blog !


Salut à toutes et à tous !


Je suis brahim ( de tafraout ) et ceci est mon premier message ( généré automatiquement par Africaciel.com , le portail qui héberge et propose gratuitement ce type de blog).
Le premier message mais pas le dernier, j'espère...
Soyez nombreux à le visiter et à me faire part de vos opinions.

http://anbdour-blog.africaciel.com


Auteur

brahim
tafraout

Pensée du jour

Les orgueilleux ne laissent pas de gloire derrière eux.

Transmis par Ousmane Sawadogo (Ouagadougou)

Actualité Africaine

» [Congo-Brazzaville] Ecair ou l'incompetence dans toute son horreur... Afficher
(Src:Mediapart)


» Tronçonnage des listes électorales au Congo de Sassou Nguesso... Afficher
(Src:Mediapart)


» Coupe CAF: Wadi Degla d'Egypte élimine AS Douanes du Togo... Afficher
(Src:Africa Top Sports)


» Tchad: appel à la grève dans un consortium chinois de prospection ...... Afficher
(Src:Romandie.com)


» Rallye Bandama de Cote d'Ivoire : Une brochette de Champion... Afficher
(Src:Africa Top Sports)


Actualité Internationnale

» Turquie : nouvel enregistrement compromettant pour le régime ...... Afficher
(Src:Libération)


» Les Espagnoles manifestent pour leurs droits... Afficher
(Src:L'Yonne Républicaine)


» Ukraine : le point sur un week-end de violente contestation... Afficher
(Src:Europe1)


» EN IMAGES. Fukushima: 3 ans après, la colère des anti-nucléaires... Afficher
(Src:Le Parisien)


» Obama et le dirigeant ukrainien discuteront d'une solution pacifique... Afficher
(Src:Romandie.com)